0

Syndrome du canard : comment ne pas être trop un canard avec les filles ?

Dans cet article nous allons évoquer le syndrome du canard amoureux. Quelle définition donner à l’expression « être un canard » ? Quelle est l’origine de l’expression « faire le canard avec les filles » ? Comment se prémunir du syndrome du canard ?

syndrome du canard

 

Syndrome du canard : que signifie l’expression « être un canard » ?

Appliquons nous dans un premier temps à définir ce qu’est réellement le syndrome du canard. Pourquoi parle-t-on d’un homme-canard ? « Être un canard » est purement péjoratif. On qualifie un homme de canard qui se comporte avec les femmes ou avec sa copine sans une once de virilité, un peu comme un non-alpha.

A lire aussi : Mâle alpha : les 10 caractéristiques qui rendent un homme attirant

Les symptômes du canard avec les filles

C’est le bon gars qui se montre en permanence gentil avec les filles et qui est capable de s’enticher d’une d’elle très rapidement. Souvent très fleur bleue, l’homme-canard est généralement très mollasson. Et ce n’est pas tout ! Le canard est généralement un gars vulnérable, anxieux et inquiet. Bref, on est loin de l’homme sécurisant que recherchent les femmes. On peut même parler de soumission voir de castration dans son rapport avec la gente féminine. Le canard amoureux, dépourvu de toute force de caractère, se retrouve totalement démuni et sans possibilité d’exister en tant qu’homme auprès de sa copine.

Soumis, le canard se plie sans broncher à toutes les demandes et caprices des filles. Véritable pantin, il se laisse manipuler par elles juste pour espérer se les accaparer. La plupart du temps, il paye généreusement pour leurs besoins, se plait à leur offrir des présents et à les arroser de compliments.

Autre symptôme : effrayé par l’idée de se fâcher avec sa moitié, il demande pardon dès qu’une fille se met à faire la tête, même s’il n’est pas la cause de cette contrariété. Il a tellement de “respect” pour la gente féminine qu’il les sacralise et se retrouve ainsi totalement écrasé dans le jeu de séduction.

Les femmes ne trouvent pas les canards sexy

Les femmes ont une idée toute faite du canard type : il est souvent brave, gentil… mais elles refusent généralement d’en faire leur “quatre-heure” ! Véritable risée de ses compères masculins, il subit inlassablement des moqueries sur sa personne telles que : cuck, sans-couilles, sous-homme, etc … Voilà l’implacable portrait de l’homme-canard. Sachez qu’il en existe bien plus qu’on le croit ! Sans tomber dans le cliché machiste, les vrais mecs qui se respectent ne sont plus légion ! Ne devenez jamais un “nice guy”

 

Les origines du syndrome du canard

C’est en m’immergeant dans le milieu de la séduction que j’ai eu vent du syndrome du canard. Il semble que l’expression « être un canard avec les filles » soit devenue tendance dans certaines régions. Comment peut-on expliquer que la société dans laquelle nous vivons fabrique de plus en plus d’hommes-canards ?

Le féminisme radical

Le féminisme en est sans conteste possible la première cause. Nombreux sont les gars de notre génération à avoir été élevés par une femme qui leur a transmis des valeurs féministes. Ce sont parfois des mères célibataires prêchant la haine des hommes qui prônent le féminisme.

Les médias ne sont eux pas en reste, ils font une large promotion au féminisme, contribuant ainsi à la féminisation des hommes. De nos jours, certains hommes s’en trouvent mal dans leur peau, s’excusant même d’exister en tant que tel. Ils finissent par croire qu’ils sont réellement des porcs… Manipulés par cette croyance absurde, ils n’osent même plus importuner une femme.

Essayant tant bien que mal de compenser le fait d’être des mecs, ils renient leurs véritables valeurs pour paraître des hommes biens sous tous rapports face à une fille. Ayant peur de passer pour des goujats, ils se gardent bien d’évoquer leurs envies de mec, leurs désirs sexuels… Ils ont presque honte d’évoquer le sujet alors que c’est tout à fait humain ! Résultat, ce respect dans l’excès les empêche d’éveiller chez les nanas tout sentiment d’excitation !

Entre nous, si vous deviez vraiment être un canard ? Ne seriez-vous pas le sextoy vibrant jaune plutôt ?! 😉

syndrome du canard

Pas besoin d’être un canard pour être respectueux

N’allez pas penser que je vous conseille de ne pas avoir de respect pour les femmes. Bien au contraire, je prône même la bienveillance à l’égard de ces dernières ! Seulement, du canard au pigeon il n’y a qu’un pas : essayez de restez cool et n’en faites pas des caisses au risque de les “sur-respecter”.

Imaginez que cet excès de respect s’éternise jusque dans vos ébats amoureux ? Vous allez terriblement vous ennuyer ! Assumez-vous, n’ayez pas honte de dévoiler vos petits côtés pervers ! De nos jours cette hypocrisie est largement entretenue par certaines nanas un brin puritaines. Cela mène bien souvent à des malentendus !

Selon elles, l’homme idéal est doux, gentil, serviable, etc. En réalité, les types qui correspondent à cette description sont voués à rester dans la friendzone. Un bon conseil, si vous souhaitez vous défaire de vos habits de canard, commencez par arrêter de croire bêtement à ce genre de propos.

A lire aussi : Les meilleures méthodes pour sortir de la friendzone avec une fille

Le puritanisme

Le puritanisme est sans nul doute possible la seconde cause. Aujourd’hui, le sexe virtuel abonde et est facile d’accès sur internet ce qui crée un contraste terrible avec la réalité. De ce contraste nait un monde où la misère sexuelle est généralisée et où les hommes cherchent par tous les moyens à assouvir leurs besoins de sexe.

Partant de ce constat, séduire une femme devient une épreuve où il est nécessaire de tout donner, quitte à mentir sur sa propre personnalité. Une fois leurs couples officialisés, les hommes sont effrayés à la seule idée de perdre leurs moitiés (les conquérir a été si laborieux, on peut les comprendre…).

De ce fait, leur attitude change, ils deviennent totalement soumis, craignant constamment les prises de bec ou tout autre évènement susceptible de donner à leurs compagnes l’envie d’aller voir ailleurs. Pour mettre fin à ce type de relation malsaine, nous conseillons aux hommes concernés de mettre leur ego de côté. Ne vous prenez pas non plus pour des bourreaux de cœurs alors que vous passez vos soirées à vous astiquer le manche ! Portez votre intérêts sur des leçons de séduction et développer votre méthode de drague. On parle ici d’enseignement, puisqu’il s’agit avant tout de développement personnel.

Le manque de cours de séduction

L’absence d’éducation sentimentale peut être considérée comme la troisième cause. Il est vrai que si davantage de mecs s’intéressaient aux communautés de la séduction, nous n’aurions sans doute pas besoin d’évoquer ces problèmes. Ceux qui s’y intéresse-t-on parfois des attitudes désespérantes.

Jalousement, ils insultent leurs coachs préférant les discours enjolivés et tellement plus rassurant de sexologues douteux. Pourtant, ils y gagneraient tellement à suivre nos conseils ! Tenez, un exemple parmi tant d’autres : la majorité des hommes pense que les femmes aiment les mecs soumis et totalement dévoués à leur personne…

C’est absolument faux, c’est même la meilleure façon de prendre un râteau lorsque vous êtes en situation de séduire. Hypocrites qu’ils sont, ils pensent pouvoir conclure en se faisant passer pour des « gentleman » !“Moi ? Penser au sexe ? Non, je ne suis pas comme ça… bon, on baise maintenant ?!”

Tels de véritables acteurs, ils sont prêts à se mettre au quotidien dans la peau du rôle du mari idéal.

syndrome du canard

 

Ne pas être un canard : comment éviter le syndrome du canard ?

Evoquons désormais le “comment ne pas être un canard”. Voici quelques conseils pour éviter de tomber dans le syndrome du canard !

Ne pas être un canard : le prizing

Dans l’univers de la séduction, comprendre et assumer toute l’importance de votre valeur en tant qu’homme alpha signifie : être le prize. Une fois ce concept sur votre personne assimilé, vous commencerez à davantage vous respecter. A ce moment-là, vous écartez toute faiblesse, ne subirez plus la pression, et ne serez plus hermétique aux élucubrations féministes.

Apprenez à vous imposer et à être directif !

Vous vous rendez compte qu’il est nul besoin de faire d’incessantes courbettes, ni d’offrir une multitude de cadeaux à une femme pour qu’elle daigne s’intéresser à vous. Non, vraiment, allez-y doucement  avec les compliments ou et les petits présents. Cela doit rester très occasionnel, pour justement ne pas perdre de son charme. Dites-vous qu’une gentillesse exacerbée enlève tout l’aspect “sexy” de votre personnalité.

Ne pas mettre les femmes sur un piédestal

Les hommes qui s’imposent comme règle de mettre les femmes sur un piédestal pour le simple fait qu’elles sont des femmes, sont purement stupides. De nos jours, presque toutes les nanas se prennent pour des mannequins parce que de nombreux crèvent la faim passent leurs journées à les complimenter sur les réseaux sociaux. Là aussi, ne rentrez pas dans ce jeu, ne sacralisez pas les femmes juste parce que ce sont des femmes ! Soignez votre comportement, ne passez pas pour un mec needy !

syndrome du canard

 

Que veulent les femmes : un canard ou un connard ?

Soyez-en sûr, les femmes ne souhaitent ni un canard ni un connard. Certains hommes continuent de passer que les nanas adorent les enfoirés voire les méchants garçons. C’est absolument faux. Elles ne sont pas plus attirées par votre compte en banque…

Ce que veulent les femmes, c’est un homme capable de s’affirmer, qui a de la personnalité. Bien évidemment, si cet homme bénéficie d’une bonne situation, c’est un plus indéniable, mais ce n’est pas du tout ce qui détermine leur choix.

Apprenez à dire non, cela contribuera à augmenter votre pouvoir de séduction. Cela peut paraître comme contraire à votre instinct, mais il en est rien. Apprenez à contredire ses pensées, ses idées. Faites preuve de plus naturel avec elle, ne soyez plus dans l’obsession de lui faire continuellement plaisir.

Vous n’êtes pas un robot programmé pour elle, vous ne pouvez de toute évidence pas apprécier tout ce qu’elle aime et encore moins être en parfait accord avec tout. Les femmes le savent très bien, c’est pour ça qu’elles n’hésiteront pas à vous négliger si vous vous comportez comme un bon chien-chien.

Syndrome du canard : prenez le lead et ayez de la personnalité

Tenez bien compte de ces conseils, si vous ne souhaitez pas passer pour le lâche de service ! Imposez vos idées sur l’emploi du temps journalier en faisant preuve de propositions. Devenez pilote de vos échanges, prenez en quelque sorte le lead pour qu’elle comprenne bien que vous savez où vous souhaitez aller dans la vie ! Ce nouvel état d’esprit sera bien plus attractif avec les femmes que vous côtoierez. Elles n’esquiveront plus les réponses à vos invitations ou propositions. Si vous recevez un “non” ferme, dites-vous simplement qu’il n’y avait rien à espérer de cette dernière et retentez votre chance.

Montrez que vous possédez une frame forte lorsque vous séduisez une fille. Faites preuve d’exigences, soyez fidèle à vos valeurs, montrez les et n’hésitez pas à imposer vos souhaits. Ne soyez pas prêt à avaler des couleuvres sans cesse ni à vous voiler la face juste pour le coup d’un soir !

C’est seulement ainsi que vous les ferez tomber dans vos bras ! Ces propos choqueront peut-être les archanges du web, mais sachez qu’il ne s’agit ici que de la vérité. Contrairement à une idée faussement répondue, les filles aiment les hommes portés sur le sexe. N’hésitez donc pas à vous montrer entreprenant sur la “baise”. Taquinez la, restez détaché et montrez-lui que vous aimez jouer au moins autant qu’elle…

Ne pas être un canard : ne pas s’emballer trop vite !

On ne compte plus le nombre de gars victimes de leurs propres pouvoirs dans la communauté de la séduction. Ils s’emballent et se prennent  quasiment pour des super-héros dès qu’ils embrassent ou couchent avec une nana. Ils sont tous excités croyant être les élus de cœur de leurs chères et tendres, et se voyant déjà en couple…

Ce n’est pas le bon état d’esprit à avoir. Vraiment, ne tombez pas dans le piège rapide du « Je suis in love de ma copine » ni « cette nana j’en suis sûr, c’est la femme de ma vie ». C’est ici la meilleure façon de se créer de faux espoirs et de vite partir en dépression. Si son choix s’est porté sur vous, c’est qu’elle a aimé l’alpha qui demeure en vous ! Alors soyez enthousiaste, mais pas trop, relevez le challenge et ne devenez en aucune façon un gars soumis et obéissant une fois avec elle.

Restez le même, conservez à jamais ce qui lui a plu chez vous ! Faites en sorte de vous faire désirer, etc. Sachez-vous rendre compte aussi de l’implication de votre moitié dans la relation amoureuse. Propose-t-elle des activités, vous achète t’elle des cadeaux ? Est-ce qu’elle pense à vous à travers des petites attentions ? Faites bien attention à ne pas être le seul à fournir des efforts.

Le canard qui s’y croit trop tôt

Prenez garde ! Bien trop d’hommes se sont vus en couple trop tôt juste parce qu’ils avaient réussi à embrasser ou coucher avec une fille. Qui vous dit que la nana est sur la même ligne d’horizon que vous ? Qui vous dit qu’elle n’avait pas juste envie de passer un bon moment pour s’éclater ? Etes-vous certain d’être le seul homme de sa vie ?

Et si la fille continuait de voir d’autres mecs pendant que vous vous projetez déjà sur une improbable vie à deux…? Oubliez cette façon de penser de canard, celle qui consiste à croire que les femmes ne sont pas porter sur le sexe, qu’elles le font seulement eu égard aux envies de leur homme, que ce sont des saintes-nitouches, etc.

Un bon conseil, continuez votre jeu de drague jusqu’à ce qu’elle aborde un éventuel engagement. Ne vous engagez pas avant d’avoir évoqué le sujet avec elle, d’être sûr de ses réels sentiments envers vous ni de ses motivations à construire une véritable relation.

Ne pas être un canard dans une relation

La plupart des femmes n’envisagent pas de rester avec un hurluberlu collant et étouffant dès le début d’une relation. Elles y mettent rapidement court. Une pensée bien spéciale à tous ces hommes désespérément trop jaloux et possessifs. Afin de vous prémunir de cela, laissez le désir s’installer au moins au début. Ne lui courez pas après, évitez de tomber dans l’obsession, ne vous prenez pas trop la tête pour elle…

Pour cela, rien de plus simple, continuez à mener votre vie habituelle comme si de rien n’était… Vaquez à vos activités, assouvissez vos passions sportives ou culturelles, sortez avec vos amis, etc.  Ne stoppez en aucun cas votre vie ritualisée pour une fille dont vous ne connaissez quasiment rien. Continuez à fréquenter vos potes, parents, collègues de travail, etc. Si vous débutez dans le game, ne négligez pas le fait que d’être la victime d’une obsession amoureuse ça craint (ça arrive très souvent aux débutants).

Anti syndrome du canard : « Broes before hoes. »

Une fois votre relation instaurée, toute la difficulté réside à rester dans ce rôle et à ne pas être tenté de faire le canard. Vous êtes désormais en couple, ce qui bien entendu exige de faire les concessions à l’équilibre et au fonctionnement d’une union à deux. Cependant, pensez à y rester le prize !

N’en perdez pas pour autant votre virilité, ne devenez pas ce que vous vous êtes promis de ne jamais devenir : un canard ! Démarrez votre nouvelle vie de couple du bon pied en ne vous comportant pas comme un mari soumis dès les premiers jours de la relation.

Votre moitié doit également prouver qu’elle vous mérite, qu’elle est bel et bien digne de votre amour et de votre fidélité ! Autres choses : ne restez pas collés ensemble la totalité de votre temps ; ne coupez pas vos habitudes relationnelles qu’elles soient amicales, parentales ou professionnelles du jour au lendemain pour une meuf. Un dernier conseil que vous devez bien garder à l’esprit : même en couple, cessez cette mauvaise habitude de mettre votre nana sur un piédestal !

syndrome du canard

syndrome du canard

Ma vidéo sur le syndrome du canard

 

Votre coach en séduction qui espère que ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd,

Fabrice Julien

Le Séducteur Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *